FAQ

iQunet > FAQ

FAQ

Q1: Combien de capteurs sans fil peut le réseau de capteurs d’iQunet gérer?

Virtuellement illimité. Il n’y a pas de limite sur le nombre de capteurs dans un seul réseau de capteurs d’iQunet. Vous pouvez également combiner différentes types de capteurs dans un seul réseau. Le nœud central est la station de base. Toutes les données collectées par les capteurs sont stockées sur le serveur d’iQunet connecté à la station de base.

Q2: Quelle est la gamme d’un capteur d’iQunet sans fil?

La gamme d’un capteur d’iQunet est quelques centaines de mètres en champ libre. Dans les environnements industriels, la gamme est inférieur en raison des interférences et des réflexions. Si le capteur est monté conformément à nos instructions, vous pouvez atteindre jusqu’à 50 mètres dans une usine plutôt ouverte. Dans un environnement d’usine très dense avec des constructions métalliques partout, la gamme va jusqu’à 30 mètres. Si le capteur ou la station de base est placé dans une armoire métallique, la gamme va diminuer à moins de 10 mètres. Vous pouvez toujours vérifier le symbole RSSI dans le tableau de bord de capteur pour contrôler si le capteur était capable de se connecter à la station de base. En raison des limitations dans les bandes de fréquences libres, ce n’est pas permis par le gouvernement d’augmenter la puissance d’émission – même que nous pouvions.

 

Q3: Puis-je étendre la gamme du réseau de capteurs?

Oui, c’est possible! Utilisez un répéteur d’iQunet pour étendre la gamma du réseau de capteurs. Vous pouvez ajouter un nombre illimité de répéteurs dans la gamme de la station de base. Chaque répéteur peut servir un nombre illimité de capteurs. Néanmoins, chaque capteur peut ne pas voir plus d’un seul répéteur entre lui même et la station de base. S’il y a plus des nœuds de répéteurs dans le réseau, l’activité des émetteurs radio dans les capteurs augmente drastiquement. En évitant cela, nous pouvons garantir une longue durée de vie de la batterie.

Q4: Quelle est la durée de vie de la batterie des 2 batteries dans les capteurs?

Le capteur d’iQunet est conçu pour effectuer 1 mesure sans fil par jour. Cela vous donne 365 fois plus de mesures qu’avec une mesure manuelle par an. Environ 10 000 mesures peuvent être effectuées par paire de piles. La durée de vie de la batterie dépend donc des paramètres de capteur que vous avez entrés dans le tableau de bord du capteur.

 

Par exemple, les piles du capteur de vibrations durent jusqu’à 5 ans si une mesure de vibration de 4096 échantillons est prise sur les 3 axes chaque jour. Chaque axe compte pour 1 mesure.

 

10000/3/365 = 9.1 ans> ± 5 ans

 

En prenant en compte les fuites sur la batterie, nous supposons une durée de vie d’environ 5 ans pour les mesures de 4096 échantillons et un temps de réveil de plus de 60 secondes.

 

Cela donne en théorie une durée de vie de: 10000/3/(60 × 24) = 2,3 jours à une mesure par minute

À une mesure par heure, cela donne théoriquement une durée de vie de: 10000/3/24 = 138.9 jours

 

Un remarque importante ici est que les batteries doivent être installées propre. L’électronique du capteur a une consommation d’énergie extrêmement faible. Par par exemple toucher les piles bouton CR2032 un peu de graisse restera sur les batteries et cela peut causer un courant de fuite qui court sur les pôles de la batterie. Cet effet réduit la durée de vie du capteur jusqu’à 50%.

 

Il est également important de s’assurer que le capteur se trouve bien dans la portée sans fil de la station de base. Si le capteur se trouve à la limite de cette plage, la consommation de la batterie augmentera en raison des connexions supplémentaires nécessaires pour le transfert de données.

 

Q5: Est-il possible d’attacher une base magnétique au capteur sans fil sans interférer avec la qualité du signal sans fil?

Oui, c’est possible. Les capteurs comme les capteurs de vibration standards ne sont pas sensibles aux aimants. Cela vous permet de monter le capteur sur une base magnétique et de commencer à mesurer en ligne rapidement. Les autres capteurs tels que les capteurs de proximité mesurent le champ magnétique et il est évident que le montage d’un tel capteur sur une base magnétique n’a pas de sens.

Q6: Je fais un test avec le capteur de vibration et j’observe que je mesure 1g RMS lorsque le capteur ne mesure rien (je l’ai mis seulement sur la table). Pourquoi cela arrive-t-il?

Le capteur de vibration contient une puce MEMS d’accélération. Même si le capteur reste sur la table, il mesure la gravité. En fonction de comment il reste sur la table, vous trouverez +1g ou -1g sur l’axe qui est aligné avec la gravité. Vous pouvez définir le filtre passe-haut dans le tableau de bord du capteur pour filtrer cette mesure de la gravité dans les graphiques.

Q7: Comment puis-je éviter de prendre des mesures avec le capteur de vibration lorsque l’équipment rotatif ne tourne pas?

Vous pouvez définir un niveau de seuil pour le capteur de vibration pour éviter la création des données inutilisables. Quand le RMS mesuré sur quelques échantillons est supérieur au seuil, la mesure complète est traitée et stockée dans la base de données OPC. Sinon, cette mesure est abandonnée.

Q8: Puis-je surveiller les capteurs analogiques déjà installés avec le réseau de capteurs d’iQunet?

Nous travaillons sur un système qui numérise les valeurs des capteurs analogiques et les stocke dans OPC avec un horodatage. De cette façon vous pouvez combiner les capteurs de surveillance existants avec les capteurs sans fil d’iQunet et stocker tous les données dans une seule base de données pour un traitement ultérieur. Nous vous tenons au courant via notre site web.

Q9: Dois-je installer du logiciel et acheter des licences pour installer et surveiller le réseau de capteurs?

Non, vous ne devez pas installer du logiciel autre qu’un navigateur pour naviger au tableau de bord du capteur d’iQunet. En plus vous ne devez pas acheter aucune license. En achetant le produit, vous avez payé à la fois le matériel et le logiciel installé. Nous conseillons un navigateur Chrome, mais n’importe quel navigateur compatible WebRTC fonctionnera (consultez http://iswebrtcreadyyet.com/legacy.html pour contrôler si votre navigateur supporte ce développement open source). Vous pouvez accéder le tableau de bord via un navigateur compatible WebRTC sur n’importe quel appareil comme votre ordinateur, portable, smartphone, tablette, etc.

Q10: Où sont mes données stockées? Dois-je payer des frais de cloud?

Les mesures du capteur sont collectées sur le serveur d’iQunet que vous achetez avec les capteurs et les composants de réseau. Ce serveur exécute plusieurs processus et contient une base de données. (Nous calculons “in the edge – not in the cloud”). Le serveur OPC UA vous permet d’accéder gratuitement les données de n’importe quel client OPC UA. Il n’y a pas de lock-in et pas de frais à payer. La vision d’iQunet est que les données collectées par le client appartiennent au client sans frais. Bien sûr, vous aurez besoin d’un accès réseau stable pour adresser le serveur et visualiser les données ou pour extraire les données via la communication du serveur OPC UA.

Q11: Qu’est-ce qui se passe si l’internet ou l’intranet échoue?

Tant que les serveurs (et les répéteurs) sont connectés à l’alimentation principale, la collection des données et la surveillance continuent, même sans connexion internet/intranet. Le réseau de capteurs d’iQunet reste opérationnel parce que nous calculons ‘in the edge’ et pas ‘in the cloud’. Les données sont collectées à proximité du réseau de capteurs. Seulement la visualisation (via le navigateur) est effectuée sur le réseau.

Q12: Avez-vous un capteur de température?

Tous nos capteurs à piles ont une puce de capteur de température à bord. Ce capteur électronique est situé sur le circuit imprimé à l’intérieur de l’unité de capteur et mesure la température de masse du capteur sans fil. Il y aura un délai entre la température de surface de l’unité de capteur et la température intérieure collectée.

Q13: Que signifie ce message dans mon navigateur: ``Error: Could not connect to peer server xxxxxxx``?

Ce message apparait si votre navigateur ne peut pas se connecter au serveur d’iQunet via internet. Très probablement, la connexion réseau du serveur est défectueuse. Dans de rares cas, le pare-feu de l’entreprise doit être réglé pour permettre à notre serveur de se connecter au serveur d’iQunet dans le réseau de l’entreprise. Contactez-nous pour des instructions s’il vous plaît.

Q14: Quelle est l’adresse IP du serveur d’iQunet dans mon réseau?

L’adresse IP actuelle du serveur dans le réseau peut facilement être consultée: cliquez sur les 3 barres sous le logo d’IQunet dans le navigateur. Le panneau de gauche s’ouvre. Cliquez sur “Ethernet-802.3” et l’information apparait.

Q15: Je voudrais donner une adresse IP fixe au serveur d’iQunet? Est-ce possible?

Oui, c’est possible. Connectez-vous au serveur d’iQunet. Ouvrez le panneau de gauche dans le tableau de bord d’iQunet en cliquant les trois barres sous le logo d’iQunet. Cliquez sur “Ethernet-802.3” et modifiez le paramètre de couche 3 dans le profil de réseau. Enregistrez les paramètres.

 

Remarque: le serveur fonctionnera à partir de 2 adresses IP simultanées (l’adresse IP statique et le bail DHCP standard). Vous pouvez ensuite utiliser l’adresse IP statique ou l’adresse DHCP pour la connexion au serveur d’iQunet.

Q16: Pourquoi les capteurs de vibration d’iQunet ne sont-ils pas calibrés?

Les capteurs de vibration d’iQunet ne sont pas calibrés car le calibrage ne serait valable que pour une fréquence et une température spécifiques. Comme ces paramètres ne peuvent pas être maintenus stables dans un environnement industriel réel et qu’une procédure de calibrage par capteur est coûteuse, iQunet a choisi pour une solution plus pratique.

Au lieu de (re)calibrer chaque capteur chaque année, iQunet collecte la trace de plusieurs tendances du signal de vibration (par exemple RMS), en plus du signal temporel. En fonction de ces tendances, les déviations peuvent être détectées automatiquement, où les mesures ponctuelles doivent fonctionner avec des valeurs de seuil préfixées. Car le capteur ne doit pas être retiré pour le calibrage, il peut rester monté à un endroit identique. Cela conduira à des mesures cohérentes de suivi de la tendance. Comme les capteurs d’iQunet fonctionnent entièrement sans fil, il n’y a pas non plus de risque de surface de contact variable, de points de mesure modifiés, d’interférences sur le câblage ou même de mesure incorrecte. Les problèmes de la machine à court terme peuvent ainsi être détectés plus rapidement, même sans calibrage.

Comme le capteur n’a pas besoin de calibrage, les coûts de maintenance par capteur sont beaucoup plus faibles et le désign du capteur est plus simple, ce qui entraîne une consommation de courant plus faible et une durée de vie de la batterie plus longue.

Enfin, les fréquences de pointe dans le spectre de Fourier dépendent de la vitesse de rotation. Même si la vitesse de rotation est théoriquement constante, il y aura un décalage inconnu dans le spectre causé par la charge variable du moteur, des variations du contrôle de fréquence du moteur, etc. Ces décalages sont toutefois constants à travers le spectre entier. Pour cette raison, les ordres des fréquences fondamentales (1X, 2X, 3X, etc.) peuvent être utilisés dans le spectre. Le même principe s’applique à un capteur d’iQunet non calibré.

Q17: Comment puis-je me connecter au serveur iQunet?

Connectez le serveur d’iQunet au secteur 230V et si disponible au réseau.

 

Comme montré dans la figure ci-dessous, il existe plusieurs options pour se connecter au serveur.

  1. Via le hotspot WiFi. L’adresse IP du serveur est toujours 192.168.42.1. Une connexion réseau active est facultative.
  2. Via l’accès local (LAN) où le serveur et le serveur client se trouvent sur le même sous-réseau.
  3. Via WiFi (WLAN). Une connexion réseau sans fil active est requise.
  4. Via WebRTC (rtc.iqunet.be pour les versions de logiciel jusqu’à 1.2.14 et connect.iqunet.com pour les versions de logiciel à partir de 1.3.1). Cela ne fonctionne que pour l’interface graphique du tableau de bord. Une connexion réseau active est requise.
  5. Via Hamachi VPN commercial (à partir de la version 1.2.12 du logiciel). Une connexion active Hamachi est requise.

 

Sur toutes les interfaces d’écoute, les ports sont fixés: 8000 pour le tableau de bord et GraphQL, 4840 pour OPC UA, 9001 pour le superviseur (pw: admin / admin) et le port 22 pour SSH.

 

 

Remarque importante: si vous utilisez plusieurs connexions simultanées, l’interface Ethernet aura priorité sur l’interface WiFi. L’interface Ethernet est la connexion préférée. L’interface WiFi peut également être utilisée si Ethernet n’est pas disponible. Dans ce cas, vous devez activer l’option « Auto Off » du hotspot dans le panneau de configuration « Wireless – 802.11 » pour que le hotspot soit désactivé immédiatement lorsqu’une connexion WiFi est détectée.

 

 

1 Hotspot

 

 

Si aucune connexion réseau n’est disponible, vous pouvez utiliser la fonctionnalité hotspot du serveur d’iQunet. Bien sûr, cette fonctionnalité peut également être utilisée lorsqu’une connexion réseau active est disponible.

 

Placez le serveur dans la gamme WiFi de votre PC et recherchez le nom du hotspot (par exemple SERN-xxxxxxxxxxxx) dans le centre réseau de votre ordinateur. Votre PC devrait être WiFi activé. Sélectionnez le hotspot et cliquez sur “Connect”. Le mot de passe du hotspot est le Sensor Proxy ID (par exemple, server-xxxxxxxx). Cet ID est écrit sur votre serveur iQunet. Une fois connecté au hotspot, vous pouvez vous connecter au serveur en accédant à 192.168.42.1:8000/dashboard/app. Nous vous recommandons d’utiliser le navigateur Chrome.

 

2 Accès local

 

 

Recherchez l’adresse IP actuelle du serveur dans le réseau local. L’adresse IP actuelle peut être trouvée comme expliqué dans Q14. Copiez cette adresse IP et remplacez le « xxx.xxx.xxx.xxx » dans http://xxx.xxx.xxx.xxx:8000/dashboard/app avec cette adresse.

 

Assurez-vous que votre ordinateur et le serveur se trouvent sur le même réseau en vérifiant par exemple les paramètres réseau de votre ordinateur ou en envoyant une requête ping à l’adresse du serveur. Il est également nécessaire que les deux clients puissent se connecter directement les uns aux autres. Certaines configurations réseau n’autorisent pas de telles connexions, même si l’ordinateur et le serveur se trouvent sur le même sous-réseau.

 

3 WiFi

 

 

Pour établir la connexion WiFi vous devez modifier les paramètres « Wireless-802.11 » dans le tableau de bord du capteur d’iQunet. À partir de la version 1.2.6 du logiciel, ceci peut être fait via une connexion filaire et via le hotspot. Pour les versions antérieures, une connexion filaire à Internet est nécessaire.

 

Connectez-vous au tableau de bord du capteur. Cliquez sur les 3 barres sous le logo d’iQunet et ouvrez le panneau de configuration « Wireless-802.11 ». Sélectionnez votre réseau WiFi dans la section « SURVEY ». Activez le cryptage dans « Layer 2 – Security ». Remplissez votre clé de réseau. Cliquez sur le bouton « Save ». Si vous utilisez une connexion câblée, déconnectez le câble Ethernet.

Placez le serveur d’iQunet avec la station de base connectée à l’endroit désiré à portée du réseau WiFi sélectionné.

 

4 WebRTC

 

 

Pour les versions de logiciel jusqu’à 1.2.14

Si une connexion réseau est disponible, vous pouvez vous connecter via rtc.iqunet.be. WebRTC ne fonctionne que pour l’interface graphique du tableau de bord.

La première fois que vous vous connectez via rtc.iqunet.be, vous serez invité à vous identifier avec un compte Google. Cette identification est pour s’assurer que vous n’êtes pas un robot Web.

 

 

Pour vous connecter au tableau de bord du capteur d’iQunet, vous avez besoin d’une clé d’API Cloud et un Sensor Proxy ID (la clé API et le Sensor Proxy ID sont fournis par iQunet). Le Sensor Proxy ID est écrit sur votre serveur iQunet (par exemple, server-xxxxxxxx).

 

 

Pour les versions de logiciel à partir de 1.3.1

Si une connexion réseau est disponible, vous pouvez vous connecter via connect.iqunet.com. WebRTC ne fonctionne que pour l’interface graphique du tableau de bord.

La première fois que vous vous connectez via connect.iqunet.com, vous serez invité à vous identifier. Vous pouvez vous connecter avec votre compte Google ou créer un nouveau compte avec votre adresse e-mail. Cette identification est pour s’assurer que vous n’êtes pas un robot Web.

 

 

 

Cliquez sur « Add Server Node ».

 

 

Entrez le Sensor Proxy ID (server-xxxxxxxx) et entrez un nom d’alias pour le serveur. Cliquez sur « Save ». Le Sensor Proxy ID est écrit sur votre serveur iQunet (par exemple, server-xxxxxxxx).

 

 

Cliquez sur le nœud de serveur créé pour ouvrir le tableau de bord du capteur d’iQunet.

 

 

5 Hamachi

 

 

Dans le panneau « Hamachi – VPN », vous pouvez joindre un réseau VPN actif existant. Ouvrez le panneau « Hamachi – VPN » en cliquant sur les trois barres situés sous le logo d’iQunet. Ajoutez le réseau VPN en cliquant sur le signe plus dans la section « Peer networks ». Pour plus d’informations sur la façon de créer un réseau VPN Hamachi et comment ajuster ses paramètres, voyez la section 12 dans notre guide utilisateur à https://iqunet.com/support/#more-info.

 

 

Entrez l’ID du réseau et cliquez le bouton Join.

 

 

Acceptez le serveur d’iQunet comme un membre du réseau Hamachi dans la section « Join Requests » du réseau.

 

 

Paramétrez le SERN-xxxxxxxxxxxxx pour qu’il agisse en tant que hub en cliquant sur « Add/Remove members ». Cochez la case Hub et appuyez sur Save.

 

 

Assurez-vous que votre ordinateur est connecté au même réseau Hamachi. Votre PC et le serveur d’iQunet devraint être dans la liste des membres du réseau avec le serveur d’iQunet défini comme hub.

 

 

Si votre ordinateur n’est pas encore connecté au réseau, ouvrez le logiciel Logmein Hamachi et sélectionnez « Join an existing network ». Remplissez l’ID de réseau et demandez la permission d’adhésion. Acceptez votre PC en tant que membre dans la section « Join Requests ».

 

 

 

Resélectionnez le panneau de configuration “Hamachi – VPN” dans le volet gauche du tableau de bord d’iQunet et le réseau VPN apparaît dans la liste des réseaux de pairs. Remarque: la liste des réseaux de pairs n’a pas été mise à jour automatiquement car Hamachi ne fournit aucun avertissement quand des changements ont été appliqués. Pour cette raison, vous devez rouvrir le panneau « Hamachi -VPN » pour mettre à jour la liste des réseaux de pairs.

Vous pouvez maintenant trouver l’adresse IP du réseau VPN dans ce panneau de configuration. Copiez cette adresse IP et remplacer le « xxx.xxx.xxx.xxx » dans http://xxx.xxx.xxx.xxx:8000/dashboard/app avec cette adresse.

 

Q18: Comment puis-je commencer l’acquisition de données?

Une fois connecté au serveur d’iQunet, vous pouvez ajuster les paramètres des capteurs selon vos besoins dans le tableau de bord du capteur et démarrer l’acquisition des données.

Pour le capteur de vibration par exemple, vous pouvez changer la fréquence d’échantillonnage, l’axe de mesure, le nombre d’échantillons, etc. Commencez l’acquisition des données en déclenchant manuellement (bouton REC dans la section “MEMS Vibration Setup”) ou en activant les mesures automatiques où vous définissez l’intervalle de temps entre deux mesures (section ‘Auto Measurements’).

 

faq: start measurements

 

Les données de vibrations enregistrées peuvent être visualisées dans le tableau de bord du capteur iQunet en ouvrant le panneau du laboratoire de vibration. Cliquez sur le bouton «vLab» dans la section «Vibration Download» pour ouvrir ce panneau.

 

faq: start measurements

 

faq: start measurements

Q19: Comment puis-je extraire des données du serveur OPC UA?

Remarque: pour plus d’informations sur l’adressage des variables, vous pouvez télécharger le guide OPC UA dans la section support (https://iqunet.com/support/).

 

Toutes les données enregistrées peuvent être extraites via le serveur OPC UA intégré. Le serveur OPC UA écoute toujours sur port 4840 indépendamment que la connexion soit établie par câble, hotspot ou WiFi.

 

Si vous utilisez la connexion hotspot, ça sera 192.168.42.1:4840.

 

Si vous utilisez un autre type de connexion, vous devez utiliser l’adresse IP du serveur d’iQunet (xxx.xxx.xx.xx: 4840). L’adresse IP du serveur est distribuée par votre serveur DHCP. La méthode recommandée consiste à configurer votre serveur DHCP pour fournir un bail statique. L’adresse IP actuelle du serveur dans le réseau peut facilement être trouvée en cliquant sur les 3 barres situées sous le logo d’iQunet dans le tableau de bord du capteur. Sélectionnez «Ethernet-802.3» dans le panneau à gauche et l’adresse IP apparaîtra.

 

Il est également possible de définir une adresse IP statique dans le panneau “Ethernet-802.3”. Le serveur démarrera alors une interface réseau virtuelle et fonctionnera à partir de 2 adresses IP simultanées (l’adresse IP statique et le bail DHCP standard). Vous pouvez ensuite utiliser l’adresse IP statique ou l’adresse DHCP pour la connexion au serveur OPC UA.

 

Pour extraire des données via OPC, vous pouvez par example utiliser UAExpert.

Ouvrez UA Expert et cliquez sur Server –> Add.

 

faq: connect with OPC UA

 

Double-cliquez sur « Double click to Add Server » et remplissez l’adresse IP derrière opc.tcp: //. Cliquez sur OK.

 

faq: connect with OPC UA

 

Sélectionnez le serveur ajouté dans la liste des serveurs. Tous les capteurs connectés à ce serveur apparaîtront dans l’Address Space.

 

faq: connect with OPC UA

 

Cliquez sur le macId du capteur pour voir tous les attributs possibles de ce capteur.

 

faq: connect with OPC UA

 

Ajoutez un document pour inspecter par exemple des données de température (Document –> Add). Sélectionnez « History Trend View » comme type de document et cliquez sur « Add ».

 

faq: connect with OPC UA

 

Faites glisser l’attribut boardTemperature du capteur vers la fenêtre de configuration.

 

 

L’extraction de la température est possible ou via une seule mise à jour qui extrait toutes les valeurs de données entre deux points de temps tout à la fois ou via une mise à jour cyclique qui extrait toutes les données sur l’intervalle de temps défini (Timespan) chaque intervalle de temps défini (Update Interval).

 

L’attribut accelerationPack contient les données de vibration non traitées. Le format d’AccelerationPack est le suivant:

1 / numSamples: n = # échantillons

2 / accelArray: rawSample [0: n-1]

3 / sampleRate: par exemple. 400 = 400Hz

4 / formatRange: par exemple. 4 = +/- 4g (paramètre hardware de l’accéléromètre IC)

5 / offset: inutilisé, 0 (paramètre hardware de l’accéléromètre IC)

6 / encoded_axis: X = 0, Y = 1, Z = 2

7 / prescaler: inutilisé (uniquement utilisé en l’absence de compression en debug mode)

8 / compression: inutilisé (0 = pas de compression en debug mode, 1 = compression)

 

Vous verrez que les 7 premiers échantillons de l’accelArray (au début de chaque mesure) montrent une réponse transitoire en raison du comportement de démarrage de l’algorithme de compression. Parce qu’une fenêtre Hanning est utilisée pour le calcul de la DFT et du RMS, ce comportement sera automatiquement supprimé et n’aura donc aucun impact additionnel.

 

La conversion de l’accelArray vers unités g est la suivante:

 

Conversion de rawSample [0: n-1] vers [g]:

 

gSample = rawSample [0:n-1] /512.0*formatRange [g]

gTimes = [0: n-1] / sampleRate [sec]

Q20: Comment puis-je exporter des données vers Google Sheets/Excel?

À partir de la version 1.2.8 du logiciel, vous pouvez utiliser la fonctionnalité d’exportation Google Sheets ou la fonctionnalité d’exportation Data Explorer pour exporter des données vers Google Sheets ou Microsoft Excel.

Remarque importante: pour les versions antérieures, seule la fonctionnalité d’exportation Google Sheets est disponible.

 

Utilisation de la fonctionnalité d’exportation Google Sheets

 

Connectez-vous au serveur via WebRTC comme expliqué en Q17. Une fois connecté au serveur d’iQunet, vous pouvez par exemple inspecter les données de vibration enregistrées dans le panneau du laboratoire de vibrations. Cliquez sur le bouton «vLab» dans la section «Vibration Download» pour ouvrir ce panneau.

 

 

Pour exporter des données vers Google Sheets, cliquez sur le bouton « Sheets ».

 

 

En cliquant sur « Sheets », une feuille de calcul Google est créée dans le compte que vous avez utilisé pour vous identifier pour connecter au serveur d’iQunet.

 

 

Ouvrez Google Sheets, et vous verrez la feuille que vous avez créé de ce capteur en cliquant sur le bouton « Sheets ». Les données sont mises à jour chaque fois que vous cliquez sur le bouton « Sheets » dans le même graphique. L’exportation de nouveaux paramètres de données du même capteur crée de nouveaux onglets dans le même fichier.

 

 

Ouvrez le fichier que vous avez créé et vous pouvez explorer les points de données ou utiliser des plug-ins pour analyser les données. Partagez le fichier avec d’autres personnes en cliquant le bouton bleu dans le coin supérieur droit. Les fichiers partagés seront également mis à jour avec de nouvelles données une fois que des nouvelles données sont créées.

Il est également possible d’enregistrer les données au format Microsoft Excel. Selectez “File” et sélectionnez “Download as”. Choisissez le format .xlsx.

 

 

Utilisation de la fonctionnalité d’exportation Data Explorer (à partir de la version 1.2.8)

 

Connectez-vous au serveur d’iQunet via WebRTC ou http://xxx.xxx.xxx.xxx:8000/dashboard/app (voyez Q17 pour toutes les options de connexion). Ouvrez le panneau de contrôle « Data Explorer » dans le tableau de bord du capteur d’iQunet en cliquant sur les trois bandes situées sous le logo d’iQunet. Sélectionnez un capteur et un attribut applicable à gauche.

 

 

Les données de cet attribut seront chargées dans la zone de texte à droite dans un format csv. Cliquez sur « Save As … » pour télécharger les données sur disque comme un fichier .csv. Pour de grandes quantités de données, le chargement des données peut prendre quelques minutes. Le fichier csv téléchargé peut être importé dans Microsoft Excel via l’onglet « Data » ou être ouvert dans Google Sheets.

 

Q21: Comment puis-je extraire des données du serveur GraphQL?

Les API GraphQL sont accessibles via http://xxx.xxx.xxx.xxx:8000/graphql. Si vous êtes connecté via le hotspot, utilisez 192.168.42.1 pour accéder aux API. Si vous êtes connecté à Internet, vous pouvez utiliser l’adresse IP du serveur au lieu de l’adresse du hotspot. L’adresse IP actuelle du serveur dans le réseau peut être trouvée comme expliqué dans Q14. Copiez cette adresse IP et remplacez le « xxx.xxx.xxx.xxx » dans http://xxx.xxx.xxx.xxx:8000/graphql avec cette adresse.

 

Remarque importante: quand vous vous connectez à l’interface de développement de GraphQL via hotspot, le serveur a toujours besoin d’une connexion Internet active, afin de télécharger certaines bibliothèques de navigateur à partir de CDN. Dans les versions futures, cette dernière exigence sera abandonnée.

 

Toute la documentation concernant les API peut être trouvée dans le Documentation Explorer dans le côté droit à http://xxx.xxx.xxx.xxx:8000/graphql.

Cliquez sur « Docs » dans le coin supérieur droit pour ouvrir cet explorateur de documentation. Une liste de toutes les queries et mutations disponibles est affichée ici.

 

 

 

Par exemple, pour récupérer les données de vibration, vous devez d’abord récupérer les horodatages exacts à l’aide de vibrationTimestampHistory, puis utiliser ces horodatages pour obtenir le vibrationArray souhaité.

 

{

deviceManager {

device(macId: « 78:47:8e:af ») {

__typename

… on GrapheneVibrationCombo {

vibrationTimestampHistory(limit:10)

}

}

}

}

 

En plus de la date exacte, vous devez spécifier les parts que vous voulez extraire de la vibrationarray.

 

{

deviceManager {

deviceList {

parent

macId

tag

}

device(macId: « 78:47:8e:af « ) {

__typename

… on GrapheneVibrationCombo {

lastSeen

vibrationTimestampHistory

vibrationArray(isoDate: « 2018-03-08T09:12:48.681441+00:00 ») {

axis

numSamples

sampleRate

rawSamples

formatRange

}

}

}

}

}

 

Le résultat de cette requête vibrationArray est une structure AccelerationPack non traitée. Cet objet contient les données suivantes:

AccelerationPack =

  • numSamples: nombre d’échantillons dans le vecteur de vibration
  • rawSamples: vecteur de vibration non traité
  • sampleRate: [Hz]
  • formatRange: Sensibilité pendant la capture (par exemple 4 == ± 4g)
  • axis: ‘X’, ‘Y’ ou ‘Z’

 

 

Veuillez garder en tête que la partie rawSamples contient les données de vibration non traitées et que vous devez encore les convertir vers unités g.

 

Données non traitées de vibration -> Accélération [g]

Le vecteur de vibration non traité est converti vers unités g d’accélération avec la formule de conversion suivante (n == numSamples):

Accel[g] = rawSamples [1..n] /512.*formatRange

Times[s] = [0: n-1]./sampleRate

Q22: Comment puis-je extraire des données en utilisant Python ou Matlab?

Vous pouvez extraire des données iQunet via OPC UA, Google Sheets/Excel ou GraphQL. Pour les 3 options, il y a la possibilité d’effectuer l’extraction avec Matlab et/ou Python.

 

Pour la communication OPC UA en Python la bibliothèque OPCUA peut être utilisé (https://python-opcua.readthedocs.io/en/latest/index.html). Vous trouvez quelques exemples de scripts Python sur notre page Github (https://github.com/iqunet/sern). Matlab fournit également une extension pour lire des données directement du serveur OPC UA (https://nl.mathworks.com/products/opc.html et https://nl.mathworks.com/pricing-licensing.html?prodcode=OT).

 

En Python vous pouvez lire les fichiers Excel créés avec le bouton “Sheets” dans le tableau de bord iQunet (voyez Q20) en utilisant la bibliothèque Pandas (https://pandas.pydata.org/pandas-docs/stable/generated/pandas.read_excel .html) ou la bibliothèque xlrd (http://xlrd.readthedocs.io/en/latest/api.html). En Matlab, vous pouvez utiliser la fonction xlsread (https://nl.mathworks.com/help/matlab/ref/xlsread.html).

Les fichiers csv que vous avez créés avec « Data Explorer » (uniquement disponible à partir de la version 1.2.8) peuvent être lus en Python en utilisant la bibliothèque csv standard (https://docs.python.org/3/library/csv.html). En Matlab, vous pouvez utiliser la fonction csvread (https://nl.mathworks.com/help/matlab/ref/csvread.html).

 

Pour GraphQL, la bibliothèque gql de Python peut être utilisée (https://github.com/graphql-python/gql). Assurez-vous d’installer la dernière version de Github (avec pip, vous pouvez utiliser la commande suivante: pip install -e git+git://github.com/graphql-python/gql.git#egg=gql). Vous pouvez trouver 2 exemples de scripts Python en utilisant gql sur notre page Github. Pour Matlab, il n’y a aucune extension GraphQL disponible pour le moment.

Q23: Est-il possible de se connecter au WiFi sans la disponibilité d’une connexion filaire?

Oui, c’est possible! A partir de la version 1.2.6 du logiciel, vous pouvez également utiliser le hotspot au lieu de la connexion filaire pour établir la connexion sans fil.

Un hotspot WiFi est créé automatiquement une fois que le serveur d’iQunet est connecté au secteur 230V. Pour utiliser le hotspot, sélectionnez le hotspot (SERN-xxxxxxxxxxx) dans votre centre réseau et cliquez sur Connect. Le mot de passe du hotspot est le Sensor Proxy ID (server-xxxxxxxx). Cet ID est écrit sur votre serveur iQunet.

Naviguez à http://192.168.42.1:8000/dashboard/app. Cliquez sur les 3 barres sous le logo d’iQunet et ouvrez le panneau de configuration “Wireless-802.11”.

Sélectionnez votre réseau WiFi dans la section « SURVEY ». Activer le cryptage dans « Layer 2 – Security ». Remplissez votre clé de réseau. Cliquez sur le bouton « Save ».

Le hotspot va maintenant être routé via votre connexion WiFi.

Q24: Quelle est la différence entre l’enregistreur de température et les capteurs de température intégrés?

Tous nos capteurs industriels ont un capteur de température à bord. Ces capteurs de température intégrés ont une plage de mesure de -20°C à +70°C et une précision de +-0,5°C (max). La température est automatiquement enregistrée toutes les 15 minutes. Ces capteurs doivent rester dans la gamme sans fil de la station de base (être en contact avec elle) à tout moment.

 

Notre enregistreur de température a une plage de mesure de -10°C à + 85°C et une précision de +-0,4°C (max). Ce capteur peut stocker les données de température à bord et peut donc continuer à enregistrer même s’il est en dehors de la gamme de la station de base (par exemple pour suivre la chaîne du froid pendant le transport de nourriture dans un camion). Lorsque le capteur revient dans la gamme de la station de base, le capteur relâche les données surveillées vers la station de base et les stocke sur le serveur d’iQunet.

Q25: Que se passe-t-il si le wakeup interval est plus grand que le queue interval du capteur?

Le wakeup interval est un paramètre interne des capteurs d’iQunet et indique l’intervalle maximum auquel le capteur doit sortir du mode veille et contacter la station de base pour collecter les tâches programmées. Si aucune tâche n’a été planifiée pour ce capteur ou si la station de base n’a pas pu être contactée (par exemple parce que la station est hors de portée), le capteur reviendra en mode veille pendant la période de wakeup interval. Le but du wakeup interval est de prolonger la durée de vie de la batterie.

Le queue interval définit le temps entre deux mesures automatiques.

Si le wakeup interval est plus grand que le queue interval, les mesures n’auront lieu que lorsque le capteur sort du mode veille. Lorsque le capteur se réveillera, il contactera la station de base pour les mesures en attente.

Q26: Comment puis-je me connecter via WebRTC?

Remarque importante: veillez à utiliser le navigateur Chrome. Le support de WebRTC par d’autres navigateurs est peut-être limité, mais la compatibilité s’améliorera à l’avenir. Consultez http://iswebrtcreadyyet.com/legacy.html pour voir si votre navigateur soutient ce développement open source. Nous ne testons actuellement que Chrome.

 

Il est possible de se connecter via un accès local ou distant.

 

  1. Accès local

Le tableau de bord du serveur Web d’iQunet est à l’écoute sur le port: 8000 sur l’adresse IP fournie par votre serveur DHCP. Cependant, ce n’est pas une bonne idée d’exposer ce serveur Web directement sur Internet. Vous pouvez bien sûr transférer ceci via votre propre connexion VPN.

 

  1. Accès à distance

Pour les connexions à distance (rtc.iqunet.be pour les versions de logiciel jusqu’à 1.2.14 et connect.iqunet.com pour les versions de logiciel à partir de 1.3.1), nous n’exigeons aucune configuration de transfert de port ou de technologies associées. Le serveur établira une connexion sortante pour s’annoncer à notre serveur de signalisation (peer.iqunet.lu, ports SSL 80 et 443).

À partir de là, la technologie WebRTC intégrée à votre navigateur prendra le relais et tentera d’établir une connexion directe ou relais. Le trafic de données ne passera plus par nos systèmes (mis à part le trafic crypté sur le serveur de relais de secours auquel nous n’avons pas accès).

 

Si la connexion échoue, il pourrait s’agir d’un problème de:

  1. Signalisation: votre navigateur (ou serveur d’iQunet) n’est pas autorisé à contacter peer.iqunet.lu le port SSL 80/443.
  2. Trafic de données WebRTC: votre ordinateur (ou serveur d’iQunet) est protégé par un pare-feu très strict qui supprime tous les UDP, STUN, TURN, etc.

 

Vous pouvez vérifier ces problems de connexion ici: https://test.webrtc.org/

Vous devriez avoir au moins une option de travail sous l’onglet « Connectivity ».

 

 

Vous pouvez trouver plus d’informations sur les problèmes de connexion ici: Troubleshooting WebRTC connection issues

Q27: Pourquoi sont mes paramètres perdus après la mise hors tension?

Pour éviter la corruption de la base de données en cas de coupure de courant et pour éviter l’usure précoce de la carte SD due à l’écriture fréquente de petits blocs de données, la base de données interne est utilisée en mode WAL (write ahead logging). Cela signifie que les transactions de données ne sont pas exécutées immédiatement mais sont d’abord stockées dans de petits fichiers en mémoire partagée. Ces fichiers sont écrits dans la base de données principale toutes les 900 secondes ou toutes les 1000 transactions de base de données, selon la première éventualité.

 

Comme le tableau de bord ne fournit actuellement aucun moyen de forcer une écriture dans la base de données, il est conseillé d’attendre 15 minutes avant de mettre le système hors tension pour s’assurer que le délai de point de contrôle s’est écoulé et que les paramètres ont été écrits dans la base de données. Nous fournirons une solution pour ce problème dans une prochaine version.